ouvrages
Soufler sur les braises pour que revivent les ombres
Editions AJ Presse Critique de Serge Klarsfeld « Un jour les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, la grande famille de Claude depuis 1978, et un jour Claude lui-même, nous ne serons plus qu’ombres et fantômes, mais tous nous aurons une énorme dette envers Claude qui laisse de nous une trace indélébile.

Pouvait-il s’attacher à autant d’êtres ayant partagé son destin collectif sans consacrer une part de son œuvre aux siens et à soi-même ? Cela n’aurait pas été cohérent avec toute sa démarche d’homme et d’auteur.

Avec ce « Souffle sur les braises », il nous r »chauffe le cœur, que glace la perspective de la mort de nos proches et notre mort à nous-mêmes.

Ce très beau livre de Claude Bochurberg est une victoire sur la Shoah et sur la mort. »
Serge Klasfeld
© 2015